Comment installer son arrosage enterré ?

Dans ce guide complet, nous allons vous guider pas à pas, afin que vous puissiez réaliser votre arrosage enterré automatique GARDENA.

Le principe d’installation décrit dans cet article reste le même pour tout type d’arrosage enterré indépendamment du fabricant de matériel d’arrosage.

Vous pouvez aussi mixer si vous le souhaitez des produits GARDENA avec d’autres marques.

Pour revenir à notre sujet principal sur l’installation de votre arrosage enterré,  nous allons vous détailler la démarche à suivre en 2 grandes étapes : Planification et étude, et installation de votre système d’arrosage enterré automatique

Planifiez votre arrosage enterré 

Nous voici maintenant au cœur du sujet pour l’étude et l’installation de votre système d’arrosage enterré en automatique.

Pour réussir à bien votre installation vous devez suivre 6 étapes principales:

  1. Dessinez un plan de votre jardin
  2. Déterminez le diamètre de vos tuyaux
  3. Déterminez l’arroseur approprié
  4. Déterminer les conduites d’alimentation
  5. Raccordez des conduites et des arroseurs
  6. Choisissez les raccords et les commandes

1. Schématisez votre jardin sur papier

le premier point important est de réaliser un plan de votre installation automatique d’arrosage enterré.

Vous pouvez vous munir d’une feuille de papier millimétrée si possible et un crayon.

Pour les amateurs de la conception sur ordinateur, vous avez une panoplie de logiciels disponibles sur le net. Il vous permettront de modéliser votre jardin et y mettre votre arrosage enterré.

Prenez toutes les mesures et spécificités de votre jardin, en prenant soin de schématiser les obstacles et les plantes.

2. Déterminez le diamètre de vos tuyaux d’arrosage enterré

Pour savoir quels tuyaux vous devez utiliser pour votre arrosage enterré, vous devez mesurer le débit d’eau à disposition.

Ce débit vous aidera à choisir le bon diamètre pour vos tuyaux d’arrosage enterré, ainsi que les tuyères ou turbines à utiliser.

Le choix du nombre et du modèle des tuyères dépendra aussi bien sûr de la surface à arroser.

Après  calcul du débit par débitmètre ou par un sceau d’eau. Vous serez en mesure de choisir le diamètre de vos tuyaux pour votre installation à l’aide du tableau suivant :

Débit en m3/hDébit en l/hDiamètre
Entre 1,2 m3/h et 1,7 m3/hEntre 1,2 m3/h et 1,7 m3/h20 mm
Entre 1,2 m3/h et 1,7 m3/hEntre 1,2 m3/h et 1,7 m3/h25 mm
Supérieur à 2,2 m3Supérieur à 2200 l/h32 mm

En fonction du débit, vous serez en mesure de déterminer le diamètre à utiliser. Généralement, pour une installation d’eau domestique en utilise un diamètre de 25 mm.

En comparant le débit de votre installation avec la somme de chaque type d’arroseurs choisis, vous pourrez déterminer le nombre d’arroseurs par circuit.

Le débit étant rarement suffisant pour alimenter tous les arroseurs en même temps, l’arrosage s’effectue souvent zone par zone. 

En fonction donc de la surface de votre jardin vous devrez concevoir plusieurs réseaux à alimenter.

Sur votre feuille quadrillée, dessinez le plan de votre jardin et disposez ensuite vos arroseurs à l’aide d’un compas.

Matérialisez chaque surface couverte pour un arrosage uniforme. Les zones arrosés doivent se chevaucher.

Le débit final dépendant du nombre d’arroseurs, répartissez les arroseurs sur les circuits en fonction du débit disponible.

Matérialiser le départ des circuits généralement à proximité du robinet du jardin dans un regard.

En fonction de de la forme de vos réseaux – si vous en avez plusieurs -, dessinez les différents raccords à mettre en place.

Différentes possibilités s’offrent à vous, ainsi vous pourrez utiliser des raccords en T, coudés ou prolongateurs.

3. Déterminez l’arroseur approprié

Quel arroseur utiliser pour mon arrosage enterré ?

Différentes possibilités s’offrent à vous.  GARDENA a prévu un large choix d’arroseurs en fonction de la surface et la typologie de votre jardin. 

Quelle est la différence entre turbine et tuyère ?

Le choix des tuyères ou des turbines dépend essentiellement de la surface à arroser.

En effet, les arroseurs à turbines sont conçus pour arroser une grande surface, contrairement aux tuyères qui sont optimisées pour une des surface plus petites.

Plus concrètement, un petit jardin par exemple de moins de 100 m2 doit être arrosé par des tuyères.


En revanche, un jardin beaucoup plus grand nécessite d’être arrosé par des turbines.

Pour plus d’informations consultez les fiches techniques de chaque arroseur enterré pour connaître la portée.


Il est à noter que les turbines et les tuyères ne peuvent pas être connectées au même réseau.

En effet, leur différence de conception, et la pression, font que les turbines et les tuyères ne peuvent pas fonctionner ensembles.

Libre à vous cependant, de les intégrer dans votre installation de jardin mais en les disposants chacun dans un réseau séparé.

Arroser une surface carrée ou rectangulaire

Si vous avez une pelouse sous forme d’un carré ou un rectangle, il est peut être judicieux d’opter pour un arroseur oscillant escamotable GARDENA.

Sa longueur d’arrosage varie entre 2 et 15m, et sa largeur entre 1 et 9,5m.

Vous pouvez aussi le combiner avec votre réseau de turbines.

Arroser une surface non uniforme

Vous avez une surface non uniforme avec des arrondies sur les exterminés.  Il est très difficile dans ce cas de prévoir une optimisation de votre arrosage automatique.

Dans ce cas là, vous pourrez opter pour l’Aquacontour GARDENA. Cet arroseur escamotable est très pratique pour arroser des surfaces non régulières

Il permet de programmer chaque contour de votre jardin. C’est tout simplement magique !

Après avoir sélectionné les arroseurs appropriés pour votre installation, prenez soin de les dessiner comme indiqué sur le schéma plus bas. 

Schéma arroseurs enterrés disposés sur un jardin

Conseils :

Pour les modèles en T et en S, toujours planifier des conduites différentes :

– les turbines escamotables (modèles en T) et les arroseurs oscillants escamotables (OS 140)
peuvent être raccordés au même canal d’arrosage.

– Les tuyères escamotables (modèles en S) ont besoin d’une conduite séparée vu que
leurs débits différents.

Les arroseurs rotatifs peuvent et doivent arroser de manière chevauchante, vu que
ceci assure une répartition optimale de l’eau sur l’ensemble de la surface.

Si les influences du vent sont fortes, il faut diminuer la distance entre les arroseurs
pour empêcher l’eau d’être emportée par le vent.

4. Déterminer les conduites d’alimentation en eau

Le nombre de votre conduite d’eau ou réseau alimenté en eau, dépend principalement de débit d’eau et des caractéristiques de vos arroseurs escamotables.

Chaque modèle et type d’arroseur consomme une quantité d’eau. Vous devez prendre en compte leurs caractéristiques pour définir le nombre de vos réseau.

Pour rappel les turbines et les tuyères ne doivent pas coexister sur une même alimentation en eau.

Si le nombre de votre réseau est supérieur à 1. Vous devez équiper votre robinet d’un sélecteur avec 2 ou 4 voies selon les besoins.

Tout le détail des raccords de départ seront expliqués plus bas.

5. Raccordement des conduites et des arroseurs

Vous avez beaucoup de possibilités pour raccorder vos tuyaux à enterrer.

Le premier élément à prendre en compte est le diamètre de vos tuyaux. On a vu plus haut  comment vous pouvez le déterminer. Il sera soit en 25 mm ou 32 mm.

Il est possible aussi de raccorder un tuyau 25 mm avec un 32 mm.

Plusieurs choix s’offrent à vous avec : des manchons égal , coude égal ou Té égal pour changer de direction ou des bouchons pour les fin de tuyau.

Pour en savoir plus sur les différents raccord et leurs caractéristiques, consultez le guide des raccords GARDENA pour arrosage enterré. 

6. Possibilité de raccord et de commandes

Pour finir la planification de votre installation, prenez en compte les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour votre système d’arrosage automatique.

Pour un raccord avec un seul canal d’arrosage qu’il soit en arrosage automatique ou manuel, vous aurez besoin d’un robinet de départ enterré.

Si vous voulez transformer votre arrosage enterré en système d’arrosage automatique, il suffira de brancher votre programmateur.

2 canaux de départs arrosage enterré

Si vous opter pour deux réseaux, là aussi différentes possibilités s’offrent à vous.

La meilleure à mon sens est de prévoir deux robinets de départs enterrés. Vous pourrez soit les connecter avec le robinet avec un sélecteur 2 voies ou un programmateur à 2 voies.

Ajouter un programmateur à 2 voies est la meilleure solution si vous prévoyez un budget arrosage plus important.

Plusieurs canaux de départs - GARDENA

Si vous avez plus de 2 canaux à alimenter. Votre système d’arrosage enterré est forcément un peu plus complexe.

Mais ne vous inquiétez, GARDENA là aussi propose plusieurs solutions comme indiqué sur le schéma. 

Selon que vous souhaitez alimenter votre installation d’arrosage enterré automatisée par une prise électrique automatique ou pas : vous avez l’embarras du choix.

L’installation électrique pourrait décourager, surtout si elle n’a pas été prévue dès le départ.

Mais pas de panique, il existe des solutions avec alimentation batterie.

Soit vous connectez au départ un programmateur multi-voies, ou soit vous branchez des électrovannes en enterré.

La dernière solution est plus intéressante car elle permet une meilleure maîtrise de votre réseau.

Mise en place de votre arrosage enterré

Une fois que l’étude de votre installation d’arrosage automatique enterré est terminée.

Vous pourrez aborder sereinement la pose de votre irrigation enterrée.

Cette étape est la plus existante et tant attendue.

Avec la gamme GARDENA votre installation sera grandement aisée. Je vous conseille vivement d’utiliser entre autre les raccords quick and easy pour leur simplification de pose. 

Avant de commencer la pose de votre système, tondez la pelouse et arroser le jardin pour simplifier le travail 

Il ne vous reste plus qu’à :

  1. Creuser les tranchées
  2. Ouvrir les robinets

1. Creusez les tranchées de votre réseau d’arrosage enterré

Selon les indications du plan, plantez un piquet pour chaque arroseur relié avec une ficelle pour repérer le cheminement des tuyaux.

Marquez ainsi vos futurs tranchées en saupoudrant un peu de plâtre puis ôtez la ficelle et les piquets pour vous faciliter la tâche.

Coupez le gazon assez court avant de commencer le travail. Pour effacer au plus vite les traces des petits tranchées de 10 cm de largeur, il est conseillé d’enlever des plaques de gazon à l’aide d’une bêche.

On conservera le gazon sur la motte pour pouvoir le remettre à leur endroit par la suite, une fois l’installation testée et terminée.

Raclez le fond et dégagez la terre à la binette, la profondeur doit atteindre au moins 20 cm à 25 cm pour une question de sécurité.

Installez les réseaux : Commencez par l’extrémité, fixez l’arroseur avec un tuteur à l’aide d’un ruban adhésif, déroulez doucement le tuyau dans la tranchée jusqu’à l’arroseur suivant ou une dérivation, et tranchez le tuyau avec un sécateur ou un coupe tube.

Raccordez l’arroseur suivant toujours avec le système de raccord rapide à visser.

Poursuivez en progressant vers le point de distribution au départ du circuit. Le robinet de jardin suffit pour alimenter le réseau.

Vous pouvez visser un sélecteur qui vous permettra d’alimenter différents réseaux.

Sur chaque sélecteur, vous pouvez fixer un programmateur. Vous pouvez par exemple choisir d’alimenter un réseau pour votre arrosage enterré et un second pour votre goutte à goutte.

Il suffira juste de de ne pas programmer les deux réseaux en même temps pour conserver un bon débit d’eau.

2. La mise en eau

A cette étape alimenter votre réseau en eau, vérifier l’étanchéité de chaque raccord et le bon fonctionnement des arroseurs.

Réglez vos arroseurs pour qu’ils soient paramétrés avec la bonne portée. Rebouchez d’abord les arroseurs, en veillant à ce qu’ils affleurent le sol. Vérifiez qu’ils sont bien positionnés au niveau de la terre.

Ramenez la terre à l’aide d’un râteau puis terminer par remettre les plaques de gazon.

Tassez pour bien niveler le sol. Programmez votre programmateur.

Il pourra être couplé à un détecteur de pluie, qui évite l’arrosage s’il est inutile.

Pensez à débrancher et protéger votre programmateur à l’entrée de l’hiver.

En résumé :