Next Article Jardinage de printemps

Jardinage de printemps

Avec le retour des beaux jours, la nature explose ! D’un jour sur l’autre, votre jardin change de couleur et d’odeur et tout pousse à une allure folle. Il est temps de se remettre au jardinage.

Vous allez pouvoir utiliser toute l’énergie que vous avez accumulée pendant l’hiver car les travaux ne manquent pas.

Pour ceux qui seraient tentés de planter dès le premier rayon de soleil, calmez vos ardeurs, un retour du froid et un coup de gel étant toujours à redouter, préférez préparer le terrain.

La pelouse

Si vous êtes du type gazon anglais, c’est le moment de le remettre en état pour gommer les ravages de l’hiver.

Commencez par désherber en prenant bien soin de retirer les racines des mauvaises herbes. Tondez assez court dès que le sol et l’herbe sont assez secs pour que le poids de la tondeuse n’engendre pas des ornières.

Passez ensuite le scarificateur pour éliminer la mousse qui étouffe votre gazon et lui donne pauvre allure. Pour les zones pelées, plantez vos semis de gazon.

Si votre jardin est plus naturel et entouré d’arbres, ressortez la brouette pour ramasser les branches et éventuellement les paquets de feuilles mortes qui ont pu s’accumuler dans un coin.

Un coup de tondeuse et votre jardin reprend déjà bien meilleure allure.

Les massifs

En prévision de la floraison estivale, c’est le moment de nettoyer vos massifs.

Bêchez ardemment pour en nettoyer les abords, supprimer les mauvaises herbes et surtout pour aérer le sol et le drainer.

Si vous avez des rosiers, vous avez fort à faire pour les tailler pour leur éviter le dégarnissement et obtenir une floraison harmonieuse.

Le potager

Le sol de votre potager doit être prêt pour, dès les gelées passées, être planté.

Que vous le bêchiez à la main ou au motoculteur, c’est une étape cruciale pour une bonne récolte à venir.

Plus le sol est correctement aéré et drainé, plus vous aurez de chance de remplir vos paniers de légumes généreux.

Si vous avez une serre, vous pouvez commencer à planter vos semis de tomates, courgettes, potirons, aubergines… Ils seront prêts pour être repiqués après les saints de glace à la mi-mai.

Le printemps est le moment idéale pour entretenir son potager, alors profitez-en !

Le verger

Si vous n’avez pas taillé vos arbres fruitiers à l’automne, il est encore temps de le faire mais ne tardez pas. Si la sève est en pleine montée, c’est trop tard. De manière générale, préférez la taille d’automne, vous prenez moins de risques.

Pour éviter à vos arbres de souffrir en cas de sécheresse estivale, il est judicieux de les pailler.

Commencez par désherber consciencieusement leur pied et, plutôt que d’acheter du paillage dans les jardineries, vous pouvez utiliser l’herbe de la tonte. Mieux encore, vous pouvez entourer vos pieds d’arbres de morceaux de cartons que vous dissimulerez sous les résidus de tonte.

Vous minimiserez la repousse des mauvaises herbes tout en aménageant un point de rétention d’eau lorsque vous allez devoir arroser ou tout simplement lorsqu’il pleuvra.

Avec le temps, le carton se désagrège de façon parfaitement écologique, c’est pourquoi l’opération doit être renouvelée chaque année.

Pour les petits fruits, un bon désherbage suffit pour les groseillers, fraisiers, myrtilliers, cassissiers… Supprimez les branches des framboisiers et des mûriers qui ont donné la saison précédente en les coupant au ras du sol.

Pensez à la nature

Evitez tant que possible d’utiliser des produits chimiques, rien ne remplace l’huile de coude.

Si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement lorsque les surfaces à traiter sont trop étendues, choisissez des produits bio.

Vous rendrez service à la nature et à tous les petits animaux qui vivent dans nos jardins ainsi que les oiseaux qui viennent s’y nourrir.

Voilà, votre jardin a déjà retrouvé meilleure allure et il est prêt pour de nouvelles plantations.