Les arbres fruitiers nains

Ce n’est pas parce que vous n’avez pas de jardin que vous ne pouvez pas avoir d’arbres fruitiers !

Étonnant, non ?

Si vous disposez d’une terrasse, d’un balcon ou d’un petit jardin, les arbres fruitiers nains vous permettent de cultiver des fruits de la même taille et tout aussi goûteux que leurs grands frères.

En pleine terre ou en pot, à l’âge adulte, ces arbres fruitiers ne dépassent pas deux mètres de haut.

Les avantages des arbres fruitiers nains

arbre fruitier duo abricot et prune

Ces petits arbres cumulent de nombreux avantages.

Grâce à leur faible encombrement, vous pouvez en mettre plusieurs même si vous ne disposez que d’un espace réduit.

Ils sont parfaitement décoratifs et produisent des fleurs magnifiques au printemps.

Leur mise à fruit est rapide et ils sont faciles à cultiver. Grâce à leur petite taille, vous pouvez les traiter, les soigner et les tailler très facilement.

Un simple voile d’hivernage permet de les protéger des rigueurs de l’hiver ou des gelées tardives et il est tout aussi efficace si des oiseaux chapardeurs s’y intéressent de trop près.

Pendant l’hiver, vous pouvez aussi les rentrer s’ils sont fragiles comme les citronniers et les orangers.

Quand vous déménagez, vous les emportez avec vous. Grâce aux arbres fruitiers nains, même les locataires peuvent avoir leur verger de poche !

Les variétés d’arbres fruitiers nains

C’est simple, vous trouvez tout ! Pommes, poires, nectarines, prunes, cerises, pêches, figues, citrons, oranges, kiwis…

En plus ils existent en version auto-fertile donc inutile d’en avoir deux compatibles pour la pollinisation.

Où planter vos arbres fruitiers nains

Comme les arbres fruitiers classiques, ils aiment le soleil et ils sont peut-être un peu plus sensibles au froid et surtout au vent froid mais un voile d’hivernage les protège efficacement.

Vous pouvez les planter en pleine terre ou même en pot.

La plantation en pleine terre :

Les arbres fruitiers nains peuvent se planter en pleine terre mais comme leur développement est restreint, vous pouvez diminuer leur distance d’espacement à un mètre et demi.

La plantation en pot :

Choisissez des pots d’une cinquantaine de centimètres de diamètre et ayant une contenance minimum de vingt-cinq litres.

arbre fruitier nain - abricotier

Il vaut mieux éviter le plastique qui devient vite trop chaud en été mais vous avez déjà du choix dans les modèles en fibre de terre ou tout simplement en terre cuite.

Vous pouvez aussi choisir les sacs de culture, appelés les smart pots.

On trouve maintenant des bacs orangerie à des prix abordables qui sont vraiment très beaux et très élégants.

Il est essentiel que le pot soit troué dans le fond pour le drainage et la respiration. Pour cela, utilisez des billes d’argile ou du gravier dont vous disposez une couche au fond du pot.

C’est la technique la plus efficace pour limiter les excès d’humidité, particulièrement en automne et en hiver.

Remplissez ensuite le pot avec du terreau et éventuellement du compost si vous en disposez.

Si votre arbre est en racines nues, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de terre autour de ses racines contrairement aux arbres en motte, vous devez habiller ses racines.

Il s’agit de couper les racines trop longues ou abimées pour avoir une coupe franche.

Ensuite, pralinez les racines en appliquant un mélange boueux d’argile et de terreau humidifiés qui doit adhérer aux racines. Il existe aussi du pralin dans les jardineries pour lequel vous avez juste à ajouter de l’eau pour qu’il soit prêt à l’emploi.

Ensuite vous plantez votre arbre en prenant juste la précaution de ne pas enterrer le point de greffe et il ne vous reste plus qu’à arroser.

L’entretien et la taille de vos arbres fruitiers nains

Comme ils se développent moins vite, il n’y a que peu de taille à effectuer. Il suffit seulement d’éclaircir un peu de temps en temps.

Si vous constatez qu’une branche porte trop de fruits, vous devez – même si ça vous fend le cœur – supprimer quelques fruits pour ne pas risquer qu’elle se casse avant qu’ils ne soient arrivés à maturité.

Pour l’entretien, n’oubliez jamais d’arroser vos arbres fruitiers nains surtout en été. La terre ne doit jamais être desséchée, au contraire, elle doit toujours rester humide mais sans excès, ne laissez pas le pot tremper dans une soucoupe remplie d’eau, cela empêche les racines de respirer.

Si vous sentez que votre arbre commence à être un peu à l’étroit, vous pouvez le rempoter dans un pot plus grand.

Voilà, vous n’avez plus qu’à attendre pour profiter de vos fruits qui, rappelons-le, sont de taille normale !